Incendie de l’entrepôt de l’EDG : le Premier ministre rassure l’Ouverture d’une enquête

Conakry, le 13 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, accompagné des ministres de l’Administration, de l’Energie et de l’environnement, a clôturé sa tournée de ce samedi en visitant l’entrepôt de l’EDG à Hamdallaye 1, touché par un incendie le vendredi 12 avril 2024.

Dans cet entrepôt étaient stockés les équipements stratégiques de l’EDG (les transformateurs, les ordinateurs et les câbles électriques).

« Ces sinistres ont débuté il y a un certain temps. En commençant par le groupe de Tombo, qui a pris feu il y a moins de deux semaines, suivi des pannes sur les lignes de haute tension de Sanoyah, et enfin la coupure générale qui a plongé tout Conakry dans l’obscurité totale, entraînant des émeutes organisées par des jeunes et causant la mort d’un enfant à Lambayin. Ces événements démontrent qu’il y a des problèmes particulièrement troublants et préoccupants concernant les installations de l’EDG », a révélé le Chef du Gouvernement.

Préoccupé par la situation, le Chef du Gouvernement a assuré qu’à partir de lundi, il réunira le Haut Commandant de la Gendarmerie, les ministres de la Justice, de la Sécurité, de l’Énergie ainsi que le Directeur de la Police afin que lumière soit faite sur cette série d’incendies qui entrave la capacité à fournir de l’électricité en toute sécurité à la population de Conakry.

« Les enquêtes débuteront très prochainement pour faire la lumière sur ce sinistre ».

Le Premier ministre déplore l’Etat du lac de Sonfonia et le site de la SEG « Il y’a une irresponsabilité généralisée de toute la chaine »

Conakry, le 13 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah, en compagnie des ministres de l’Administration du territoire, de l’environnement et de l’énergie, a visité le lac de Sonfonia et la station de pompage de la SEG.

L’objectif de cette visite était de toucher du doigt les réalités de ces sites qui représentent un intérêt évident pour l’ensemble de la population.

Sur ces sites les réalités ne sont pas réjouissantes. Le lac se dégrade à vive allure et l’usine de pompage de la SEG qui a coûté à 9 millions de dollars à l’époque n’est plus utile faute de la pollution avancée de l’eau.

Pour le Premier ministre « il y’a une irresponsabilité généralisée de toute la chaine. Des élus locaux  ont laissé le périmètre naturel du lac envahi par les concessions. La canalisation bouchée par des ordures, blocage des voies d’évacuation de l’eau qui permettrait au lac de se régénérer »

le Chef du Gouvernement a rassuré de réunir l’ensemble des acteurs intervenants dans la gestion du lac, pour qu’il prenne vie dans l’intérêt du présent et du futur, se retrouveront les jours à venir pour proposer au Gouvernement des mesures idoines afin de corriger pendant qu’il est temps et ne pas risquer l’avenir de la génération future.

Le Premier ministre en visite à la décharge de Dar-es-Salam

Conakry, le 13 avril 2024 – Dans le but de mettre en place des stratégies efficaces pour une meilleure gestion des questions liées à salubrités dans la ville  Conakry, le Premier ministre, accompagné des ministres de l’Administration du territoire, de l’environnement et du développement durable ainsi que de son directoire de cabinet, était sur le site de la décharge de Dar-Es-Salam.

Le Chef du Gouvernement a souligné que la décharge, en plus d’être occupée par les populations, pose une autre question urgente, surtout à l’approche de l’hivernage. Il a rappelé un incident survenu il y a des années, où une famille a été terriblement affectée, entraînant des décès.

Il est inadmissible, selon lui, que quelques années après ce drame causé par la négligence, qu’un second drame ne puisse se produire avant d’agir. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre des mesures en fermant momentanément la décharge et trouver une solution efficace pour améliorer le cadre de vie. Cela, en tenant compte des populations environnantes qui ont été affectées pendant des années par la pollution et la dangerosité de la présence de gaz explosifs, comme le méthane.

Le Premier ministre a souligné que sa visite vise à appréhender directement la réalité afin d’impliquer toutes les parties prenantes dans la recherche de solutions définitives pour une gestion efficace de la décharge. Il a ajouté : « Nous devons résoudre ce problème le plus rapidement possible. L’accélération des procédures est une priorité pour le Président de la République »

Rappelons que Cette décharge, située dans la commune de Ratoma et opérationnelle depuis la première République, s’étendait sur 25 hectares. Quelques années après l’installation du radar, l’espace s’est réduit à 15 hectares. À ce jour, elle ne couvre plus que 5 hectares et reçoit entre 1200 et 1800 tonnes de déchets par jour.

Passation de Service : Le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement a officiellement pris Fonction

Conakry, le 11 avril 2024 – Le Ministre Directeur de Cabinet de la Primature, Mohamed Lamine S’y SAVANÉ, accompagné du Vérificateur général de la République, a présidé la cérémonie de passation de service entre le Secrétaire général Adjoint sortant, actuellement Ministre Secrétaire général du Gouvernement, Monsieur Benoît KAMANO, et le Secrétaire général adjoint entrant, Monsieur Fayimba MARA, au Palais de la Colombe.

Dans son discours, le nouveau Secrétaire général adjoint du Gouvernement, M. Fayimb MARA, a remercié le chef de l’État pour la confiance qu’il lui a accordée. Il a également exprimé sa reconnaissance envers son prédécesseur pour le travail accompli et l’a assuré de sa volonté de poursuivre cette œuvre, tout en sollicitant son expertise lorsque cela sera nécessaire.

Le Secrétaire général adjoint sortant, Monsieur Benoît KAMANO, a rappelé qu’à un moment donné, il avait compris que le rôle du #SGG devait être habile, c’est-à-dire « avoir une main de fer dans un gant de velours ». Cela signifie être proche des ministres sans pour autant devenir leur ami : « il faut être proche pour comprendre leurs problèmes et leurs méthodes de travail, afin de leur dicter les règles qui guident la coordination, le contrôle et l’impulsion de l’action gouvernementale… Le #SGG est le bras armé du Premier ministre » dit-il.

Il ajoute que l’impulsion nécessite la maîtrise des dossiers sectoriels pour comprendre les problèmes et les défis auxquels font face les différents départements, tandis que la coordination requiert la disponibilité et « l’art d’écouter et de transmettre fidèlement au Premier ministre, qui à son tour va transmettre au Président de la République », précise-t-il.

Le Ministre Directeur de Cabinet de la Primature, Mohamed L’amine Sy SAVANÉ, dans son discours, a invité le nouveau Secrétaire général adjoint entrant du Gouvernement à mettre un point d’honneur sur le travail d’équipe : « Vous êtes dans votre milieu et nous avons qu’un seul objectif, c’est de travailler et de répondre aux préoccupations de nos concitoyens. Le seul client que nous avons, c’est le peuple de Guinée. » a-t-il souligné.

Célébration de l’Aid El-Fitr : le Premier ministre commune avec ses coreligionnaires

Conakry, le 10 avril 2024 – A l’occasion de la célébration de l’Aïd Mubarak, marquant ainsi la fin du mois de Ramadan, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, s’est acquitté de son devoir religieux à la grande mosquée Fayçal, en compagnie de certains membres du Gouvernement et de son Directeur de cabinet adjoint.

Après l’accomplissement de son devoir religieux, le Premier ministre, a au nom du Chef de l’Etat, souhaité bonne fête au peuple Guinéen ainsi qu’à la Communauté musulmane du monde.

« le Gouvernement est conscient que le mois de ramadan de cette année a été particulièrement pénible pour la grande majorité de nos compatriotes du fait d’un déficit en desserte d’électricité. Nous en sommes conscients et pendant ces semaines avec l’ensemble des équipes gouvernementales, nous travaillerons pour que le plus rapidement possible une solution acceptable puisse être trouvée. Nous remercions le peuple guinéen pour sa capacité de résilience. Comme on aime à le dire, ce sont des épreuves qui enseignent et qui endurcissent. Le peuple de Guinée de par cette capacité a montré une maturité que nous saluons et que nous reconnaissons. Bonne fête à tous ! »

Après la prière, le Chef du Gouvernement s’est rendu au palais Mohamed V, pour présenter ses vœux de bonheurs au Chef de l’Etat.

Bonne fête de Ramadan à tous !

Le Premier ministre a reçu une délégation du groupe de la Banque Mondiale

Conakry, le 9 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu en audience une équipe du Groupe de la Banque mondiale, dirigée par Madame Marie-Chantal IWANYILIGIRA, Directrice pays pour la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Togo et le Benin,.

Les deux parties ont passé en revue le programme du groupe de la banque mondiale  en Guinée, la situation économique et la gestion macro-économique du pays ainsi que les sujets relatifs à la vie des guinéens.

« J’étais impressionnée par la détermination du Premier ministre, de mettre le peuple guinéen au centre de ce qu’il fait tous les jours avec le sens d’urgence qu’il faut », a noté madame Marie-Chantal.

Elle a mentionné que la Guinée avec toutes ses ressources, a la capacité d’être un leader dans la région: « si les efforts de la transition sont appuyés, on aura servi la Guinée et toute la région », précise-t-elle.

S’agissant du portefeuille de groupe de la  Banque mondiale, la Directrice a indiqué que son organisation, dispose près de 2 milliards de dollars pour les programmes et projets en Guinée : « Le Premier ministre connaît tous les projets et a l’intention de faire le suivi rapproché pour qu’in fine on puisse aller vite… », a-t-elle dit.

Les enseignants contractuels rassurés après la rencontre avec le Premier Ministre

Conakry, le 8 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu la coordination nationale des enseignants contractuels de Guinée, dirigée par M. Alseny Mabinty CAMARA, coordinateur national, en présence du ministre Directeur de Cabinet de la Primature et son adjoint.

L’objectif était de renouveler leur confiance au Premier ministre et à son Gouvernement quant au respect du protocole d’accord signé le 4 avril 2024. Ensuite, formuler une doléance pour que le Chef du Gouvernement intervienne auprès du Chef de l’Etat, pour l’obtention de 3 à 4 mois de salaires.

A la sortie de la rencontre, Alseny Mabinty CAMARA, a déclaré « le protocole d’accord additionnel signé contient beaucoup de points qui sont mis en exécution à date. Le pré enrôlement a débuté comme convenu. Nous sommes venus pour lui signifier que nous  renouvelons notre confiance en lui et en son gouvernement. Si hier il y’avait un doute qui planait sur la tête des contractuels quant au respect du protocole d’accord signé en 2023, aujourd’hui le Premier ministre nous a rassurés de sa ferme détermination quant au respect de celui-ci. Nous quittons la Primature, avec beaucoup d’assurances et nous allons continuer les cours qui, d’ailleurs n’ont jamais été interrompus ».

Vaccination des enfants : le gouvernement réitère son engagement

Conakry, le 8 avril 2024 – Sur invitation du Premier ministre, les partenaires au développement qui interviennent dans le domaine de la santé, notamment l’OMS, l’UNICEF, la Banque Mondiale et l’Alliance du vaccin (GAVI), étaient à la Primature, pour discuter de la question de la vaccination en Guinée.

Selon Dr Marthe Sylvie Essengue Elouma, Directrice régionale Afrique Centre et de l’Ouest de GAVI, c’était une bonne opportunité de pouvoir rencontrer les autorités dans le cadre de la vaccination dont les couvertures restent très basses en Guinée depuis des années « Des raison sont multiples, mais des efforts sont en train d’être faits. Nous avons échangé avec le Premier ministre et le ministre de la Santé sur les approches utiles permettant d’assurer la disponibilité des vaccins en Guinée à tout moment ».

Pour M. Félix ACKEBO, Représentant de l’Unicef, depuis 2024 un peu plus de 22 000 enfants n’ont pas reçus de vaccins en plein temps, plus de 65 000 enfants n’ont pas reçus de vaccins BCG « ce qui veut dire que les enfants grandissent avec des maladies avec une morbidité. On sera obligé de faire des campagnes dans le futur ».

En outre, il a souligné que le coup de l’inaction est tellement important qu’il est aujourd’hui impérieux d’avoir des vaccins en qualité et en quantité de façon continue.

Le Premier ministre a réitéré l’engagement de son Gouvernement à adhérer à l’initiative d’indépendance vaccinale qui consiste donc à s’inscrire dans une dynamique qui permet à la Guinée d’avoir des vaccins à tout moment.

Audience : le Premier ministre a reçu le Président du Groupe Veridos

Conakry, le 8 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu en audience M. Ari BOUZBIB, President du Groupe allemand Veridos, accompagné du Conseiller chargé d’affaires de l’Ambassade d’Allemagne en Guinée, au palais de la Colombe.

Le groupe Veridos est un acteur mondial dans le domaine de la sécurisation digitale et de conception de documents sécurisés. Le Président séjourne en Guinée dans le cadre d’une étude de faisabilité d’un partenariat public-privé avec un acteur guinéen nommé Digitalis, afin de mettre en place, dans une logique de gagnant-gagnant, un projet de sécurisation de documents, notamment : le passeport biométrique, la carte d’identité, la carte de résidence, le e-VISA et le contrôle aux frontières.

A la sortie de l’audience, M. Ari BOUZBIB a déclaré : « Nous sommes intéressés par tout ce qui touche l’identification unique qui est un élément fondamental pour avoir un état civil fiable, informatisé et biométrique, permettant de mettre en place une politique sociale de bonne gouvernance », a-t-il ajouté.

Dans les jours à venir, l’équipe du Groupe Veridos, fera part au Chef du Gouvernement d’une offre de leur consortium à la fois technique, opérationnelle et financière.

Audience : Le Premier ministre a reçu le chargé d’affaires de l’Ambassade de la Malaisie en Guinée

Conakry, le 8 avril 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu en audience au palais de la Colombe, le Chargé d’affaires de l’ambassade de la Malaisie en Guinée, M. Dato’ K. SARAVANAN, en compagnie du Ministre Directeur de Cabinet de la Primature.

Le diplomate malaisien était venu exprimer au Premier ministre ses sincères félicitations pour sa nomination à la tête du Gouvernement, puis discuter avec lui pour voir dans quel cadre l’Etat malaisien peut donner un nouvel élan aux relations bilatérales existant qui remontent si heureusement une vingtaine d’années entre nos deux pays.

« La Malaisie considère la Guinée comme un marché dynamique offrant plusieurs opportunités », d’où la nécessité pour le chargé d’affaires, de venir échanger avec les autorités Guinéennes.

Selon lui, la Malaisie intervient dans la cyber sécurité à travers la digitalisation des documents et les services publics. Et S’intéresse aussi à l’éducation et au tourisme.