UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Guinée

Le Premier ministre a reçu l’antenne des femmes éducatrices de Guinée

Conakry, le 24 juin 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Amadou Oury BAH, a reçu en audience l’antenne des femmes éducatrices de Guinée, dirigée par sa Présidente, Hadja Albertine FADIGA, au palais de la Colombe.

L’antenne des femmes éducatrices de Guinée est l’une des 34 antennes du Forum des femmes éducatrices d’Afrique, composé d’anciennes ministres de l’Éducation, de recteurs et de chercheuses.

Ces femmes, réputées dans le secteur éducatif guinéen, sont venues féliciter le Chef du Gouvernement pour sa nomination et lui exprimer toute leur gratitude à la suite de la déclaration de politique générale du gouvernement, au cours de laquelle il a souligné l’importance de l’éducation et la place que le Président accorde à ce secteur. « Nous sommes sensibles aux réformes engagées par le Président concernant l’amélioration du système éducatif », ont-elles affirmé.

Madame Hadja Albertine FADIGA, dans son message, a souligné que l’antenne des femmes éducatrices de Guinée, en partenariat avec le ministère de l’Éducation, œuvre à ce que les enfants accèdent à une bonne éducation et obtiennent de bons résultats pour bénéficier d’un bel avenir.

Elles ont saisi l’occasion pour demander au Chef du Gouvernement de les accompagner dans les travaux de réhabilitation de leur siège qui, à partir de septembre 2024, abritera la grande assemblée générale du Forum des femmes éducatrices d’Afrique. « L’éducation est une priorité pour le Président de la République et le Premier ministre est du corps, donc Dieu soit loué », a déclaré Hadja Aicha BAH, ancienne ministre de l’Éducation et membre du Forum.

Le Premier ministre a indiqué qu’il est tout à fait normal que ces braves femmes soient soutenues pour qu’elles puissent accueillir dignement leurs collègues déléguées venant de toute l’Afrique. « Il faut le faire vite car le temps est compté. Essayez de faire une étude exhaustive pour que les travaux de réhabilitation commencent », a-t-il instruit à son ministre Directeur de Cabinet.

Concernant la déclaration de politique générale, le Chef du Gouvernement a noté que c’était l’occasion de parler de la vision relative à l’amélioration du secteur éducatif. « En partenariat avec l’UNESCO, nous allons intégrer, à partir de l’année scolaire 2024-2025, l’utilisation du numérique au primaire pour que les enfants soient en phase avec le monde et comblent leur retard », a-t-il ajouté.

Pour finir, M. Amadou Oury BAH a salué les performances constatées dans la scolarisation des jeunes filles. « Il faut permettre aux jeunes filles d’être mieux sécurisées afin qu’elles aillent loin dans leurs études. Souvent les enfants vont au-delà du niveau d’éducation de leurs mères. »

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités Populaires