UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Guinée

Clôture de l’atelier de validation de la politique nationale de l’emploi

Conakry, le 10 juillet 2024 – Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a clôturé l’atelier national de validation de la Politique Nationale de l’Emploi (PNE) 2024-2030, dans un complexe hôtelier de Kaloum.

La Politique Nationale de l’Emploi de la Guinée est un document de référence qui vise à structurer les programmes de développement en matière d’emploi. La PNE est une initiative du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, dont le processus a impliqué l’ensemble des acteurs publics, privés et des partenaires sociaux.

La Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Madame Aminata Kaba, a dans son discours exprimé sa gratitude envers tous les participants et partenaires pour leur engagement. Elle a rappelé que la PNE est essentielle pour réduire le chômage, améliorer les conditions d’emploi et favoriser l’inclusion socio-économique.

Pour le Premier Ministre, la PNE doit permettre d’améliorer significativement le marché de l’emploi en Guinée et doit servir d’opportunité pour transformer notre économie et offrir à chaque Guinéen un avenir meilleur : « Nous devons veiller à ce que cette politique soit mise en œuvre avec rigueur et détermination, afin de créer des emplois décents et durables pour tous nos citoyens. » a-t-il déclaré.

Par la suite, le Chef du Gouvernement a rappelé le rôle crucial du secteur privé dans la création d’emplois et la stimulation de la croissance économique : « L’État ne doit pas être le principal employeur. Notre objectif est que le secteur privé prenne le relais en tant que principal générateur d’emplois et moteur de croissance ». Poursuivant, il a abordé la question relative à la crise d’électricité : « Certains se demandent si nous pouvons protéger les emplois existants malgré les défis actuels liés à l’électricité. Nous héritons d’une situation difficile, mais je suis convaincu que d’ici l’année prochaine, au mois de juillet, ce que nous vivons aujourd’hui sera un lointain souvenir pour la grande majorité», a-t-il rassuré.

Pour finir, M. Amadou Oury BAH a noté que la PNE ne doit pas rester un simple document de planification : « Elle doit se traduire en actions concrètes et mesurables. Nous mettrons en place un comité interministériel pour l’emploi et la formation ainsi qu’un comité technique pour suivre et coordonner la mise en œuvre de cette politique. »

Rappelons que cet atelier de validation marque le lancement d’une initiative ambitieuse pour transformer le paysage de l’emploi en Guinée, avec l’engagement de tous les acteurs pour garantir des résultats tangibles et durables.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités Populaires