UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Guinée

Rencontre entre le Premier ministre et une délégation de l’ambassade des États-Unis : Soutien et coopération au cœur des discussions

Conakry, le 13 juin 2024 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a reçu en audience une délégation de l’ambassade des États-Unis en Guinée, dirigée par sa Chargée d’affaires, Madame UZRA ZEYA, venue faire le point de la situation socio-politique du pays, saluer les efforts du gouvernement et réitérer le soutien des États-Unis à la Guinée dans le processus de retour à l’ordre constitutionnel.
Madame UZRA ZEYA s’est réjouie de l’implication des autorités à tous les niveaux pour sortir de la crise actuelle. « À la fin de cette période, la Guinée sera un bon modèle dans la sous-région… Nous allons soutenir la Guinée et l’accompagner dans ce processus à toutes les étapes. »
Elle a ensuite appelé à la transparence, à l’inclusivité, au respect des engagements et des délais : « Nous avons un programme stratégique dans la sous-région et la Guinée est un pays phare pour ce programme. »
Le Premier ministre a, à son tour, remercié la délégation pour son soutien, rappelant ainsi l’histoire qui lie les deux pays. S’agissant des questions de droits de l’homme, il a mentionné que l’organisation du procès des massacres du 28 septembre, qui a conduit les anciens dirigeants, y compris des chefs militaires, à la barre, en est la parfaite illustration : « En ce qui concerne les crimes de sang, la Guinée a la ferme volonté d’en finir avec ça. »
Concernant la question de la démocratie, il a précisé que cet aspect n’est pas uniquement lié à ceux qui sont en situation de responsabilité. Les contre-pouvoirs incarnent une volonté d’aller à l’encontre des initiatives pour des intérêts particuliers, favorisant la régression de la société : « Depuis le 5 septembre 2021, la société guinéenne aspire à être apaisée, stable et réconciliée. »
Par ailleurs, le Chef du Gouvernement a indiqué que : « notre transition est importante pour la sous région. La stabilité de l’Afrique de l’Ouest, la Guinée joue un grand rôle. Nous sommes tenus à réussir cette transition. Si on traine les pieds, on accentue les facteurs de déstabilisation du pays ».
Pour finir, le Chef du Gouvernement a rappelé que l’objectif, c’est de réussir sur le plan institutionnel et constitutionnel permettant aux sociétés d’espérer à un avenir radieux.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actualités Populaires