LIBERTÉ DE LA PRESSE : LE PREMIER MINISTRE INVITE A TRAVAILLER SUR DES MODÈLES ÉCONOMIQUES ET FINANCIERS VIABLES

Conakry, le 4 mai 2022 – Au lendemain de l’obtention du meilleur score de la Guinée au classement de Reporter Sans Frontière sur le respect de la liberté de la presse, le Premier ministre Mohamed Béavogui préside le lancement de trois jours d’échanges dédiés à la liberté de presse.

Placées sous le thème : « le journalisme sous l’emprise du numérique », ces journées sont mises à profit pour attirer l’attention du Gouvernement sur les conditions de travail des journalistes mais aussi approfondir les réflexions sur les questions d’éthique, de déontologie et de responsabilité des professionnels des médias. En Guinée, cette liberté est garantie dans la Charte de la transition notamment en son article 34. Ce qui dénote la volonté de sauvegarder et promouvoir l’émergence d’une presse libre et responsable des plus hautes autorités.

pm transition la liberte de la presse1

Pour la ministre de l’Information et de la Communication, le CNRD a fait le pari de respecter et de faire respecter la liberté de la presse depuis le 5 septembre 2021. « Depuis cette date mémorable aucun journaliste n’a été inquiété, emprisonné, violenté ou brimé par les autorités en place mais au contraire rappelle-t-elle que le Président de la Transition ne cesse d’exhorter les journalistes à fouiller, enquêter et dénoncer les travers sociaux afin de promouvoir une gouvernance vertueuse dans notre pays » rappelle la ministre Rose Paula Pricemou.

Se réjouissant de la pertinence du thème de la célébrationle Coordonnateur résident du système des Nations Unies, Vincent Martin, a transmis le message du Secrétaire Général des Nations Unies : « Le numérique a démocratisé l’accès à l’information mais il a également fait naître des défis de taille… »

   

Pour répondre aux défis, le Premier ministre Mohamed Béavogui exhorte les professionnels des médias à la responsabilité et au professionnalisme.  « L’information reste une denrée sensible » souligne-t-il  avant de regretter : «  de nos jours très souvent l’intox côtoie l’info ».

Le Chef du Gouvernement rassure de l’attachement de la Guinée a favorisé la libre circulation de l’information plurielle. Il a réitéré la détermination du Président de la Transition et du Gouvernement à garantir. « L’engagement du Gouvernement vient d’être salué par le dernier rapport de Reporter Sans Frontières. La progression de la Guinée de 25 places au classement annuel mondial de la liberté de la presse est un acquis indéniable que nous allons conforter davantage en améliorant les conditions de travail de nos médias ».

Sur l’amélioration des conditions de travail des journalistes, évoquées à la tribune par les représentants des associations de presse, le Premier ministre invite à une réflexion pour une pratique descente du métier d’informer. « Travaillons sur les modèles économiques et financiers viables qui permettent de faire vivre vos institutions » encourage Mohamed Béavogui.

Accompagné de 14 membres du Gouvernement et en compagnie du président de la haute autorité de la communication, le Premier ministre à fait le tour des stands d’exposition des différents organes de presse du pays.

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil, Déclaration et Lettre

2747

LA LETTRE D'INFORMATION DE LA PRIMATURE

Dans ce dernier numéro riche et varié nous revenons entre autre sur : -les échos de la présentation…