Print this page

UN CAMP DE CODAGE DE FILLES POUR COMBLER LE FOSSÉ NUMÉRIQUE ENTRE SEXES

Conakry, le 29 Novembre 2021 – Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a présidé ce lundi le lancement des activités de la troisième session du Camp de codage des jeunes africaines connectées.

A travers ce séminaire, le Ministère des Postes, Télécommunication et de l'Economie Numérique appuyé par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique fait la promotion d'une approche interdisciplinaire de l'apprentissage et du développement des compétences concentrées sur la résolution de problèmes réels au moyen de l'utilisation d'outils technologiques.

Pendant six (6) jours, le camp de codage enregistre la participation de 250 filles et jeunes femmes âgées de 12 à 25 ans venant des cinq communes de Conakry.  Simultanément, la formation en ligne est accessible à 2000 autres filles du reste de l'Afrique francophone.

primature ministre de la transition jeune fille et codage1

Pour la Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, Aminata Kaba, le séminaire vise à autonomiser les jeunes femmes et filles en facilitant leur intégration dans les domaines technologiques, en vue de générer une croissance économique inclusive, stimuler la création d'emplois, briser la fracture numérique et éradiquer la pauvreté pour le développement socio-économique du continent.

Les ateliers pratiques sont conduits par dix formatrices d’expertise internationale. Les contenus portent "sur des thématiques liées aux technologies de codage, robotique, intelligence artificielle, internet des objets, approche conceptuelle (Design Thinking), leadership féminin, techniques de prise de parole en public et les Objectifs de Développement Durables (ODD)" a précisé la Ministre Aminata Kaba.

primature guinee ministre de la transition fille et codage

Pour sa part, le Directeur de la technologie, du changement climatique et des ressources naturelles auprès de la Commission économique pour l’Afrique aux Nations Unies, a signifié : « nous devons réviser la façon dont nous servons les filles et les femmes à faire partie de la quatrième révolution industrielle en les autonomisant et en les dotant de compétences techniques et générales afin qu’elles puissent prospérer dans l’industrie  de la technologie numérique en constante évolution. »

La quatrième révolution industrielle est en marche, se félicite le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. « Dans ce contexte, notre pays entend saisir toutes les opportunités qu’elles offrent pour profiter du dividende numérique et réaliser les objectifs de la transition ». 

primature ministre de la transition jeune fille et codage

Poursuivant, Mohamed Béavogui a souligné que le Président Mamadi Doumbouya met l’autonomisation des filles et femmes au cœur de la politique du Gouvernement. « Il entend jouer pleinement son rôle dans l’effort d’appropriation des techniques de l’information et de la communication en accompagnant le ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique dans la mise en œuvre de la vision stratégique sectorielle ».  

Dernier article par Super User

Connectez-vous pour poster des commentaires