MOHAMED BÉAVOGUI, PREMIER MINISTRE DE LA TRANSITION

Depuis la grève générale de 2007, le nom de ce haut fonctionnaire international guinéen de 68 ans est proposé pour occuper le poste de Premier ministre. Ce 06 octobre 2021, le destin de Mohamed Béavogui s'est accompli. Il est nommé par le Chef de l'Etat, Premier ministre de la transition, chef du Gouvernement.


Avec plus de 30 ans d'expérience dans la planification, la gestion et le financement du développement, le nouveau patron de la Primature est connu de ses compatriotes.

Né à Porédaka dans Mamou; ce fils d’un ancien diplomate, est diplômé en Construction Mécanique et Engins de Mines de l’Université Polytechnique de Leningrad (actuellement Saint Petersburg, Russie) et titulaire d’un diplôme de la prestigieuse Kennedy School of Gouvernement de l’Université Harvard aux États-Unis.
Après un court stage à la compagnie des bauxites de Guinée (CBG) à Kamsar, il est nommé en 1980 Directeur du Centre Pilote de fabrication industrielle situé près de Conakry. Sa carrière internationale commence en 1982 au Nigeria, quand il remporte un concours des Nations unies pour le poste d’Ingénieur au Centre africain régional de design et d’ingénierie. En 1986, conseiller technique puis senior chargé de programme de la FAO. En 1992, il est muté au siège de la FAO à Rome où il devient chargé de programme Senior au siège social. En 1994, il devient Gestionnaire Senior d’un portefeuille de projets de Bureau de l’ONU pour les services d’appui aux projets. Une tâche colossale, car il était chargé de superviser des millions de dollars de projets de développement. En 1998, Béa est à Abidjan comme Directeur Régional de l’Agence. Là, il coordonne les projets dans la sous-région. Deux ans après, le Fonds International de Développement de l’Agriculture (FIDA) le désigne Directeur Régional des Opérations de l’Afrique de l’Ouest et du Centre puis Directeur du partenariat et mobilisation des ressources en même temps Conseiller du président de la FIDA. En 2014, le Guinéen Mohamed Béavogui est choisi pour diriger l’organisme continental africain autonome dénommée Mutuelle Panafricaine de Gestion de Risques.

Depuis janvier 2015, Mohamed Béa est basé à Johannesbourg en Afrique du Sud comme Directeur Général de l’Agence Africaine de Renforcement des Capacités.

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil, Déclaration et Lettre

606

LA LETTRE D'INFORMATION DE LA PRIMATURE

Dans ce dernier numéro riche et varié nous revenons entre autre sur : -les échos de la présentation…