RÉFORME FISCALE : UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LA MAMRI

Conakry, le 13 Janvier  2020 – Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a reçu, en audience ce mercredi une délégation de l’Agence Française de Développement conduite par l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, Marc FONBAUSTIER. L’entretien a porté sur les réformes engagées par le gouvernement guinéen pour accélérer la mobilisation des ressources internes et sur le renforcement de l’appui de la coopération française dans ce domaine. 

Sous l’impulsion politique du Président de la République, Professeur Alpha Condé, le Premier ministre entend moderniser le cadre de gouvernance économique et financière de la Guinée, transformer les régies financières en administration de service, élargir l’assiette fiscale. Autant de défis pour créer un environnement favorable au développement du secteur privé guinéen, améliorer le civisme fiscal chez les entreprises et les particuliers et générer une meilleure collecte de recettes publiques. Le gouvernement a déjà conçu et mis en place un dispositif institutionnel innovant capable d’orienter, coordonner et d’appuyer les acteurs parties prenantes à la mobilisation des ressources internes en Guinée. 

Ce dispositif est la MAMRI (Mission d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes) créée en 2019 par décret présidentiel. Les mois à venir, la feuille de route de la MAMRI porte sur six chantiers prioritaires: la modernisation du système d’administration fiscale déjà amorcée à travers l’évaluation TADAT (Tax, Administration, Diagnostic, Assessment, Tool)  actuellement conduite sous l’égide du Fonds Monétaire International et cofinancée par le gouvernement guinéen et un pool de bailleurs internationaux, la digitalisation des régies financières, le développement de la contribution du secteur minier aux recettes intérieures, la réforme du système de financement des collectivités locales, l’optimisation des politiques financières de l’Etat et la revue de l’organisation politico-administrative de l’Etat dans le champ Economie-Finance.

Avec la mission de l’AFD,  le Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a, au cours des échanges, fait le diagnostic de la fiscalité en Guinée et identifié ses points de progression dont dans le domaine minier. Il a salué l’expertise des partenaires dans l’évaluation et l’appui de la performance de l’administration fiscale guinéenne. 

A la sortie de l’audience, l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, son Excellence Marc Fonbaustier, s’est réjoui : « C’est une rencontre qui a été très fructueuse et utile. Elle a permis de faire le point sur une mission que la France conduit avec d’autres bailleurs au profit de la Guinée sur les voies et moyens d’une optimisation des ressources fiscales internes. C'est une mission qui arrive à maturité et nous avons partagé avec le Premier Ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, le fruit de cette mission et recueilli son sentiment et je crois qu’il est très positif. L'idée de base est bien évidemment de contribuer à aider la Guinée à augmenter ses ressources pour qu’elle puisse financer les politiques publiques ambitieuses ».

La France a apporté dès 2019 son concours à la mise en place de la MAMRI et au démarrage des activités de la mission à travers une subvention de l’AFD et un ensemble d’appuis techniques mises en œuvre par l’Expertise France. Elle va poursuivre et amplifier son investissement dans le dispositif comme en témoigne la mission de pré-identification de projet conduite ces jours-ci à Conakry par l’AFD. La MAMRI est par ailleurs une opportunité pour les partenaires internationaux de la Guinée. Elle va impulser une nouvelle génération de réformes dans laquelle les partenaires pourront s’inscrire de façon cohérente et complémentaire. Elle constitue le cadre de gouvernance interministériel et inter-administrations pour sécuriser la réussite de réformes et l'efficacité des appuis déployés par les partenaires. 

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil et Déclaration