BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE : DIX ANS DE REFORMES MONETAIRES

Conakry, le 23 décembre 2020 - Le premier ministre, Chef du Gouvernement a présidé ce mercredi l'ouverture du symposium consacré aux dix ans de réformes de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) sous le thème : « Réformes de la BCRG 2011-2020 au service d'une économie émergente ».

Ces réformes monétaires, bancaires, financières et conformité administrative internationale ont été lancées en 2011. Elles ont permis de doter le système financier guinéen d'infrastructures modernes qui stabilisent le taux de change et améliorent le taux d'inflation.

Après avoir dépeint les péripéties de l’évolution de la monnaie guinéenne, Dr Lounceny Nabé, Gouverneur de la BCRG, a salué les efforts du Chef de l’Etat et de son gouvernement dans la promotion de la stabilité économique. Pour lui, cette rencontre est une « occasion d’évaluer objectivement l’histoire monétaire de notre pays, de tirer les leçons du passé pour rendre meilleure nos pratiques et nos politiques en vue d’installer la stabilité de notre monnaie dans la durée ».

Depuis soixante ans, la Guinée exerce fièrement sa souveraineté monétaire le franc guinéen, le Syli et encore le franc guinéen. Le pays a ainsi poursuivi sa marche vers ses objectifs de développement économique et social, fixés par les différents gouvernements. L’instrument monétaire a contribué à la consolidation de l’indépendance économique et politique de la Guinée. 

Le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana se réjoui du bon qualitatif opéré par la BCRG conformément à la vision du Président de la République Pr Alpha Condé. Il  exhorte cependant les acteurs à plus de proactivité. « Je ne voudrais pas présager de la teneur des débats du symposium. Tout au plus voudrais-je me permettre d’inviter les uns et les autres à ne pas avoir peur des idées. De faire preuve d’audace pour moderniser résolument notre dispositif technique institutionnel monétaire. C’est l’aboutissement d’un long processus de digitalisation des opérations de change. Il permet l’automatisation des opérations d’adjudication, le suivi en temps réel des opérations de change interbancaires, ainsi que le suivi, également en temps réel, des cours internationaux des devises et des matières premières » a conclu le Chef du gouvernement. 

Le symposium organisé dans un établissement hôtelier de Kaloum a fait le bilan des reformes monétaires menées, de la création de la monnaie au renforcement de l’autonomie de la BCRG, en passant par la conduite des politiques monétaires et de change en Guinée. La cérémonie d'ouverture a pris fin par la visite des nouveaux locaux de la salle des Marchés de la Banque Centrale de la République de Guinée au siège de l’institution. 

 

 

Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil et Déclaration