CONSULTATIONS NATIONALES SUR L'EDUCATION : LES ATTENTES DU GOUVERNEMENT

Le Premier ministre par intérim Dr Bernard Gomou a présidé ce mercredi 03 aout 2022 l’ouverture des journées de consultations nationales sur l’éducation.
Les consultations organisées par les trois départements en charge du système éducatif guinéen se tiennent en prélude au Sommet sur la Transformation de l'Éducation prévu en septembre 2022 à New York. L’objectif est de développer une vision commune de l'avenir de l'éducation et de renforcer l'engagement politique et public, d'aligner les actions innovantes prioritaires entre les différentes parties prenantes et de mobiliser les capacités collectives pour concrétiser cette vision d'ici à 2030.
Selon le ministre de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Alpha Bacar Barry, la Guinée doit trouver le moyen d'exprimer ses priorités qui sont simples et connues : améliorer ses capacités d’accueil, former ses formateurs, avoir plus de moyens à l’éducation pour réinventer, imaginer les dix voire les vingt prochaines années dans l’éducation.
 
Le coordinateur par intérim du Système des Nations-Unies en Guinée, Dr Gualbert GBEHOUNOU, a rappelé que malgré les efforts fournis par la Guinée en matière d’éducation, les résultats ne sont toujours pas suffisants pour permettre à de nombreux enfants, particulièrement les filles et les enfants vulnérables, d’accéder à une éducation de base de qualité.
 
Le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing, a souhaité que ces journées de consultations soient un point de départ pour remettre le système éducatif guinéen sur les rails. Sa collègue de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dre Diaka Sidibé a indiqué qu’en application des recommandations issues d’un Conseil des Ministres, les trois ministères en charge de l’éducation et de la formation sont parvenus à produire, une première ébauche du ‘’Plan Stratégique Triennal’’ couvrant la période 2023-2025.
 
Se félicitant de cette initiative, le Premier Ministre par intérim, a réaffirmé la « ferme volonté du gouvernement » à accompagner le secteur éducatif guinéen dans son ensemble.
Ces deux jours de consultations se tiennent à une période où la Guinée vient d’enregistrer les taux de réussite les plus faibles de son histoire aux examens nationaux.
Connectez-vous pour poster des commentaires

Conseil, Déclaration et Lettre

4005

LA LETTRE D'INFORMATION DE LA PRIMATURE

Dans ce dernier numéro riche et varié nous revenons entre autre sur : -les échos de la présentation…