SADEN : LE PREMIER MINISTRE RAPPELLE L’ENGAGEMENT DE L’ETAT AUX COTES DES JEUNES CREATEURS D’ENTREPRISES

Conakry, 13 mars 2019 - Le Premier Ministre a présidé ce matin, la deuxième journée du Salon des entrepreneurs de Guinée à l'hôtel Kaloum. DR Ibrahima Kassory Fofana a saisi l’occasion de cette première édition pour rappeler les engagements du gouvernement guinéen dans l’accompagnement des jeunes en matière de création d’entreprises.

« La présence hier parmi vous du Chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé en prélude de ce salon est le témoignage de son engagement personnel et avec lui, celui du gouvernement dont j’ai la charge de coordonner, à accompagner les entreprises guinéennes dans la création d’emplois notamment pour les jeunes et les femmes comme objectif prioritaire de l’action publique, au même titre que les autres priorités axées sur l’éducation, la santé et la sécurité », a rappelé le Premier Ministre.

Le Chef du gouvernement a poursuivi sur les grandes avancées menées depuis ces huit dernières années sous la mandature du Président Alpha Condé pour dynamiser le secteur économique guinéen.

L’adoption d’un Code des investissements incitatif, la facilitation des procédures de création d’entreprise à l’Agence de Promotion des Investissements Privés ou encore l’installation d’un Tribunal de Commerce sont quelques-unes des grandes réformes qui ont été récemment mises en place.

Poursuivant sur la même lancée, Arancha Gonzales, Directrice Exécutive du CCI a encouragé les  futurs créateurs d’entreprises à « oser ». «N’attendez pas l’Etat pour vous lancer, vous devez oser », a-t-elle déclaré devant un parterre de jeunes entrepreneurs venus des quatre coins de la capital.

"Les jeunes, vous devez oser !"

Arancha Gonzales, qui s’est prononcée en faveur d’une marque « Made in Guinée » a affirmé qu’elle mettrait tout en œuvre pour contribuer à valoriser les actions impulsées pour la promotion de l’entreprenariat des jeunes en Guinée.

Egalement invitée à ce Salon, Elizabeth Peri, chef de Section Politique de la Délégation de l’UE en Guinée, s’est réjouie de la tenue d’un tel événement et a assuré le soutien de l’UE via le programme INTEGRA aux initiatives guinéennes en matière de création d’emploi notamment pour les jeunes.

Se projetant déjà sur l’après SADEN, Sékouba Mara, président du comité d’organisation, a d’ores et déjà indiqué la mise en place d’une étude visant à faire un état de lieux de l’éco sytéme du monde de l’entreprise en Guinée. Ceci, afin dit-il «  de coordonner les actions des acteurs économiques et celles des pouvoirs publics pour un meilleur suivi des jeunes créateurs d’entreprises ».

Prévu sur trois jours, le SADEN prendra fin demain avec au programme plusieurs thématiques consacrés entre autre à l’implication des femmes dans l’entreprenariat ou encore le lien entre l’entreprenariat et la migration.

 

Connectez-vous pour poster des commentaires